#Salon.

Atlantic Industry au CFIA : rendez-vous reporté au printemps 2021

Le Carrefour des fournisseurs de l’industrie agro-alimentaire (CFIA) devait se dérouler à Rennes fin septembre, il est finalement reporté du 8 au 10 juin 2021. Guillaume Coatmeur, directeur commercial du pôle chaudières et solutions de chaufferie chez Atlantic Industry, nous présente les perspectives de la marque dans l’agro-alimentaire.

Le CFIA de Rennes est finalement reporté en raison des dernières mesures relatives au COVID-19. Il s’agit d’un rendez-vous phare pour le secteur.

De nombreux salons ont été annulés, celui-ci est reporté au printemps 2021. Il s’agit du salon référence dans l’agro-alimentaire, historiquement basé à Rennes. C’est un carrefour professionnel qui compte et enregistre une progression de fréquentation spectaculaire chaque année. Pour Atlantic Industry, l’édition 2021 marquera notre première participation.

Quels sont les enjeux d’Atlantic Industry dans le secteur agro-alimentaire ?

En France, ce secteur est dans une dynamique globale très intéressante. Même si des évolutions s’opèrent dans les modes de consommation, on reste sur une filière forte. Atlantic Industry propose des solutions de chaudières et chaufferies parfaitement adaptées à ce marché et aux spécificités de chaque métier, puisque les besoins d’un brasseur diffèrent de ceux d’une industrie laitière, par exemple. L’agro-alimentaire constitue donc un secteur clé, avec un grand potentiel.  Le CFIA est un salon intéressant car il réunit tous les acteurs de l’agro-alimentaire. L’an prochain, il nous permettra de présenter nos solutions mais également de développer des partenariats avec les marques et leurs fournisseurs.

Le pôle Atlantic Industry est le dernier né au sein du Groupe. De quelle manière s’est-il développé ?

Atlantic Industry dispose maintenant d’une équipe de 15 personnes qui gèrent l’accompagnement technique et la construction des solutions pour les clients. En complément de cette partie technique, nous avons mis en place un département dédié aux services. Nous sommes ainsi en mesure de faire des propositions relatives aux inspections périodiques, nous mettons en place des contrats de maintenance, nous proposons des formations à de la chaufferie industrielle… Les projets Atlantic Industry se développent sur le très long terme mais les retours clients sont positifs. Nous commençons à récolter les fruits d’actions menées depuis début 2018 et nous bénéficions de belles références comme Coca-Cola, Danone ou Efes. Si le pôle Industry est relativement récent chez Atlantic, nous possédons une longue expérience puisque les chaudières que nous proposons aux industriels sont fabriquées au sein du Groupe depuis 30 ans. On compte 6000 chaudières industrielles installées en Europe.

Quelles sont les perspectives ?

Les clients sont agréablement surpris de nous voir arriver sur le marché, avec notre expertise et notre qualité de services reconnues. Nos concurrents sont implantés depuis beaucoup plus longtemps mais nous apportons autre chose : la puissance du Groupe Atlantic, notre partenariat historique avec les installateurs et les exploitants. Notre objectif est de travailler en symbiose afin de satisfaire le client et nous avons noué, en particulier dans le secteur de l’agro-alimentaire, des contacts prometteurs avec de grands groupes. La crise du Covid-19 a été complexe pour tous les acteurs économiques mais pour Atlantic Industry, elle s’est aussi révélée très fructueuse. Nos équipes ont profité du ralentissement général pour travailler sur de nouveaux projets en partenariat avec des bureaux d’études.

Propos recueillis par Noëlle Hermal © AdC – L’Agence de Contenu